Mariage Indien

Mariage indien

Mariage Indien

21st September 2015 Uncategorized

Le mariage dans la tradition hindoue  est à la fois l’union d’un homme et d’une femme, dans le but de former une famille, et l’alliance entre deux familles. Comme dans de nombreuses religions, l’hindouisme réglemente cette institution, aussi bien dans les pratiques rituelles que dans le vécu des individus. Il constitue une cérémonie religieuse majeure qui dure une journée et parfois plusieurs jours selon les régions. Ainsi, les coutumes diffèrent selon les castes, les régions et les pays.

  • Depuis toujours, les « mariages arrangés » existent dans la religion hindoue. Les parents utilisent leur réseau d’amis, de famille, ou bien un entremetteur pour trouver les conjoint(e)s. Dans ce cas-là, la famille de la future épouse doit offrir une dot à la famille du mari. Cette dot peut être représentée par un terrain, une maison ou/et plus souvent de l’argent.
  • Le Makjidham est la rencontre entre les enfants qui vont se marier, quelques semaines ou quelques mois avant la cérémonie de mariage.
  • Le Thirumanam est la cérémonie de mariage qui se déroule sur plusieurs étapes et peut durer 1 a 12 jours. Les mariés portent des costumes traditionnels qui varient d’une région à une autre. Ces costumes sont fabriqués spécialement pour l’occasion. Le marié porte un vetti blanc avec un chandail blanc et un chapeau de mariage. Quant à la femme, elle porte un sari rouge et des bijoux traditionnels.
  • Le frère de la future mariée (tholan), avec les membres très proches de la famille, va chercher le marié chez lui. Ce dernier offre au tholan une bague en or. Puis le futur époux arrive accompagné du tholan sur le lieu de la cérémonie (manavarai), les deux portant chacun un collier de fleurs de couleurs blanches. Ces colliers étaient autrefois confectionnés par les prêtres mais de nos jours, ils sont apportés par les préparateurs du mariage. Le prêtre commence un rituel religieux qui durera quelques heures. Durant ce rituel, la future épouse arrive avec sa famille et la sœur du futur marié (tholi). Cette première amène avec elle un collier de fleurs qu’elle offrira à son époux.
  • Le prêtre scelle l’union entre les deux époux par une bénédiction orale accompagnée de lancers de fleurs (Arimna et Poomanam Iduthal).
  • Le tholan et la tholi passent avec le thâli parmi les invités afin qu’ils le bénissent. Le thâli ou taali est un collier jaune acheté par le marié et orné de deux pièces d’or. Les deux pièces sont censés représenter le patrimoine des deux familles.
  • Puis, le marié met le thâli autour du cou de sa femme. À ce moment, les invités lancent des pétales de fleurs sur les époux. Pour marquer l’union, le mari marque le front de sa femme d’un point rouge (poddu) et lui offre des objets de toilette, suivi d’un échange de collier de fleurs.
Share it:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *